Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque


	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Editrice et libraire

Lieux d’échanges, les librairies créées par Antoinette Fouque (Larousse) ouvrent leurs portes jusque tard le soir. Antoinette Fouque s'est aperçue combien les femmes n'occupent que peu de place dans le monde de l’édition à force de fréquenter les cercles intellectuels de la capitale. En 1973, elle fonde sa maison d'édition, baptisée Les Editions des femmes, et en même temps les Librairies des femmes sur Marseille, Paris et Lyon.

Antoinette Fouque a vu le jour en octobre 1936 à Marseille. Elle gardera jusqu'à sa mort un enracinement politique marqué à gauche de son enfance passée dans un quartier prolétaire. Elle se retrouve confrontée aux problèmes qu’une femme rencontre quand elle assume ses statuts de femme et de mère tout en exerçant une profession lorsqu'elle donne naissance à son premier enfant en 1964. Antoinette Fouque fait d'abord ses études à Aix-en-Provence avant de rejoindre la capitale. La Marseillaise est toujours en faculté quand elle se marie avec René Fouque.

A son retour en France, à l'aube des années 90, Antoinette Fouque crée l'Alliance des femmes pour la démocratie. Au début des années 80, la grande militante quitte le MLF quand elle part aux Etats-Unis. Le MLF, à ce moment victime de de querelles intestines, perd de l’influence. Pour éviter un détournement par les partis, la marque MLF a été déposée. A la fin des années 70, Antoinette Fouque et d'autres militantes décident de déclarer le MLF sous la forme d’une association.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement de Strasbourg. A l'heure actuelle, les droits des femmes sont encore en danger et l'AFD se bat pour réfréner la montée de tous les extrémismes. L'AFD créée par Antoinette Fouque est toujours active de nos jours et se positionne à gauche de l'échiquier politique.

Auteur et théoricienne

Dans les pages de trois ouvrages sortis entre la fin des années 80 et la décennie 2010, Antoinette Fouque détaillece qu'elle nomme la féminologie. La théoricienne abhorre les "-isme", qui, d'après elle, font référence à une doctrine. Elle trouve dès lors le mot "féminologie". "Le dictionnaire universel des créatrices" parait en 2013. Il rend hommage aux femmes qui ont été écartées injustement de l'Histoire depuis 40 siècles. Logiquement, Antoinette Fouque a participé à plusieurs livres collectifs ainsi qu'à de multiples entretiens.

Antoinette Fouque travaille avec différentes maisons d'édition en plus de l'enseignement. En 1972, elle participe à une UV illicite au sujet de la sexualité féminine avec la philosophe féministe Luce Irigaray. Antoinette Fouque a d'abord travaillé dans l'enseignement après ses études universitaires en Lettres. Vous ne l'ignoriez sans doute pas, mais c’est elle qui a créé le groupe appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF.