Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque - Site Presse

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour l'égalité. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque (http://www.antoinettefouque-presse.com/) au parlement de Strasbourg. Pendant le bicentenaire de la révolution française, elle crée l’Alliance des Femmes pour la Démocratie. Antoinette Fouque est élue députée au parlement européen pendant 5 ans, elle s'était présentée sur la liste du Mouvement des Radicaux de Gauche.

Antoinette Fouque un chemin entre enseignement et psychanalyse

En plus de sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque travaille avec des sociétés d'édition. Le sémiologue Roland Barthes est son directeur de thèse. La jeune femme obtient un Diplôme d'études approfondies. C’est au cours de cette période qu’elle côtoie l’écrivaine Monique Wittig. Dès 1972 à l'université de Vincennes, Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité féminine aux côtés de Luce Irigaray, psychanaliste féministe.

Antoinette Fouque invente le nom "féminologie", puisqu'elle exécre les mots en "-isme" qui renvoient à une doctrine. La féminologie, l'écrivaine l'explique au fil de trois essais. Naturellement, Antoinette Fouque a pris part à divers ouvrages collectifs comme "Génération MLF 1968-2008" ou "Mémoire de femme 1974-2004".

Editrice et libraire

Les lecteurs ont pu connaître de nombreux auteurs grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui totalise plus de 600 ouvrages voués à la création féminine. L'ensemble de la littérature féminine de l’époque est proposée dans sa première librairie dans le sixième arrondissement de Paris. C'est en côtoyant les milieux littéraires que, Antoinette Fouque constate que les femmes tiennent une place mineure dans le secteur du livre. Au tout début des années 1970, elle lance sa société d'édition, Les Editions des femmes, et à la même époque les Librairies des femmes dans les trois plus grandes villes françaises.

C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque a vu le jour en 1936 La jeune femme étudie d'abord à la fac d'Aix-en-Provence puis gagne Paris pour étudier les Lettres. La Marseillaise se marie quand elle est à l'université. De ses années passées dans un quartier populaire, elle gardera toute sa vie un fort enracinement à gauche. Antoinette Fouque a été à bonne école dès lors que son père était un militant communiste.

Articles